L’annonce de la découverte des ondes gravitationnelles – cinq ans plus tard

Écrit par Martine

Il y a exactement cinq ans, des scientifiques ont annoncé qu’ils avaient réussi à détecter des ondes gravitationnelles. Cette première détection a eu lieu en septembre 2015, et a confirmé cent ans plus tard une prédiction faite par Albert Einstein. Cette découverte a fait la une partout dans le monde, car les scientifiques disposaient désormais d’une nouvelle façon d’étudier l’univers. Jusqu’alors, ils ne pouvaient que « voir » en utilisant la lumière, les radiations ou les ondes radio. Mais maintenant, ils pouvaient aussi « sentir » ce qui se passait dans le cosmos. Cela leur a permis de jeter pour la première fois un coup d’œil dans les parties les plus sombres de
l’Univers.

Cette annonce coïncide avec la première « Journée internationale des femmes et des filles de science », qui vient d’être instaurée par les Nations Unies. Bien que des améliorations soient possibles, de nombreuses femmes, scientifiques de haut niveau, travaillent dans le
domaine de la recherche sur les ondes gravitationnelles. Elles ont participé à cette découverte et travaillent sur les futures infrastructures. Le 11 février, Nikhef a publié en ligne une interview de trois d’entre elles, dans laquelle Sarah Caudill, Samaya Nissanke et Jessica Steinlechner reviennent sur l’événement d’il y a cinq ans et partagent leurs attentes pour l’avenir de ce domaine de recherche.